Formation Chauffeur Taxi Bordeaux Gironde - école formation taxi Bordeaux - Centre de Formation de Chauffeurs de Taxi

06.21.37.52.90 contact@aviva-taxi.fr Localisation
Aviva Formation Taxi sur Gironde
Centre de formation de chauffeur de Taxi & VTC
Transport public particulier de personnes - T3P

Gironde - Bordeaux

Dordogne-Bergerac

Charente - Angoulême

Charente-Maritime - Saintes

Aisne - Saint-Michel

Formations Taxi & VTC

Des cartes professionnelles sécurisées pour les VTC

Le secrétaire d’État aux transports Jean-Baptiste Djebbari a annoncé la généralisation prochaine de ces cartes jugées difficilement falsifiables à partir du 1er mars. Certains estiment que 15 000 faux chauffeurs opéreraient en France.
Pour lutter contre les faux chauffeurs de voiture de transport avec chauffeur (VTC) le secrétaire d’État aux transports Jean-Baptiste Djebbari a annoncé le 3 janvier la généralisation prochaine des cartes professionnelles sécurisées. À partir du 1er mars 2020, les anciens documents seront interdits. Ces nouvelles cartes ont été introduites en 2017 pour faciliter les contrôles et sécuriser la pratique de la profession. Les pouvoirs publics avaient en effet constaté l’apparition de nombreux documents falsifiés. Les conducteurs de VTC eux-mêmes dénoncent de manière régulière les trop nombreux chauffeurs qui usurpent, grâce à des cartes falsifiées, la qualité de VTC.

15 000 faux chauffeurs ?

Certaines sources estiment que pas moins de 15 000 faux chauffeurs exercent ainsi la profession de manière illégale alors que plus de 30 000 VTC sont enregistrés, dont 70 % dans la région parisienne. Le gouvernement a mis en place un dispositif sur Internet intitulé « Contrôle cartes VTC + » qui permet notamment aux plateformes de mise en relation de vérifier que les conducteurs sont bien titulaires d’une carte valide.

Assurer la sécurité des passagers

La mesure doit contribuer à « assurer la sécurité des passagers et des usagers de la route », estime le secrétariat d’État. La multiplication des faux chauffeurs a été l’objet de plusieurs alertes, notamment pour le géant américain Uber. Des accusations d’agression sexuelle de la part de clientes se sont multipliées en France, après les États-Unis. Ce problème de faux chauffeurs a été aussi au cœur des problèmes d’Uber à Londres où l’autorité organisatrice des transports, Transport for London (TFL), a annulé la licence qui permet à la plateforme d’opérer dans la capitale britannique. Uber a exercé un recours en justice. TFL lui reproche des failles de sécurité dans le système de sécurité informatique qui permettrait notamment à des personnes sans permis d’installer leur photo sur les comptes d’autres conducteurs. https://www.la-croix.com/Economie/cartes-professionnelles-securisees-VTC-2020-01-04-1201069730