Formation Chauffeur Taxi Bordeaux Gironde - école formation taxi Bordeaux - Centre de Formation de Chauffeurs de Taxi

06.21.37.52.90 contact@aviva-taxi.fr Localisation
Aviva Formation Taxi sur Gironde
Centre de formation de chauffeur de Taxi & VTC
Transport public particulier de personnes - T3P

Gironde - Bordeaux

Dordogne-Bergerac

Charente - Angoulême

Charente-Maritime - Saintes

Aisne - Saint-Michel

Formations Taxi & VTC

Pourquoi le transport aérien est l’oublié de la COP21

Journée spéciale « transports propres » ce jeudi à la COP 21. Et pourtant, ni le transport aérien, ni le transport maritime ne figurent au menu des négociations de la conférence internationale. Une omission qui suscite bien des incompréhensions et bien des suspicions. Si l’avion n’est officiellement responsable que de 2% des émissions de gaz à effets de serre dans le monde, comme se plaisent à rappeler ses défenseurs, il n’en reste pas moins le mode de transport le plus polluant par passager et kilomètre parcouru. Selon une étude de la Commission européenne, un aller-retour Londres/New York représente à peu près autant d’émissions de gaz à effet de serre que le chauffage d’un maison pendant une année.

Si l’amélioration constante des performances des moteurs a permis de réduire la consommation de carburant par passager/km transporté de 80% en 50 ans, le volume globale d’émissions polluantes n’en a pas moins continué à augmenter, du fait de la croissance du trafic, plus rapide que les progrès technologiques. Ainsi, en France, les émissions de CO2 de l’aérien par passager/km ont baissé de 34% entre 1990 et 2013, selon les statistiques de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC), mais elles sont passées dans le même temps de 13,3 millions à 21,3 millions de tonnes de C02. Et compte tenu de la croissance du trafic, de l’ordre de 5% par an, les émissions polluantes du transport aérien seraient encore multipliées au minimum par trois d’ici à 2050, au rythme actuel de réduction de la consommation. Ce qui ferait passer le volume mondial d’émissions de C02 des vols internationaux de 448 millions de tonnes actuellement à 760 millions de tonnes en 2020 et plus de 1.500 millions de tonnes en 2050.